Skip to main content

Your Cart

Your cart is currently empty.
Click here to continue shopping.
Livraison Offerte en France métropolitaine dès 35 euros d'achat
Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ? Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ?

Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ?

Les cheveux peuvent être détériorés comme la peau : poisseux, desséchés, effet cartonné et mèches qui collent… Vous reconnaissez ces symptômes ? Rassurez-vous, vous êtes loin d’être la seule personne à expérimenter cet effet désagréable. Voici donc pourquoi l’ont fait souvent le lien entre shampoing solide et cheveux poisseux… À tort !



Pourquoi le cheveu graisse-t-il ?



Le crâne chevelu produit naturellement du sébum pour lutter contre les agressions extérieures. C’est en effet dans le sébum que sont retenues les poussières et les particules de pollution, pour les bloquer et protéger les cheveux de son enveloppe naturellement graissante. Le shampoing solide lui, vient enlever toutes ses impuretés et l’excès de sébum accumulé sur plusieurs jours qui rend le cheveu gras aux racines du cheveu. Dis comme cela, ce n’est pas très glamour, on vous l’accorde, mais le sébum, sur un cheveu sain, est produit en quantité suffisante pour protéger et hydrater la fibre capillaire, sans lui donner de suite cet effet poisseux. Le sébum est naturel et bon pour votre corps !

Lorsque la mousse du shampoing solide entre en contact avec le sébum, le pouvoir lavant (pour ne pas dire détergent) du tensioactif “diminue” : le sébum d’un cheveu non habitué aux produits naturels sera moins réactif au tensioactif. L’agent moussant créera moins d’émulsion qu’un shampoing effectué sur des cheveux habitués aux ingrédients non chimiques… Moins de mousse, moins de plaisir, plus de difficulté à nettoyer les cheveux correctement !

Ce qui lave dans le shampoing solide donc, vous l’aurez compris, c’est le tensioactif. Toutes les autres composantes sont intégrées à la formulation pour prendre soin du cheveu. Le but est en effet d’avoir un cheveu propre mais qui reste hydraté !



 

 

Que sont les cheveux poisseux ?



Si vous n’êtes pas sûrs que cet article vous concerne, voici une petite mise en situation. POV, vous êtes devant votre miroir, sortie de douche. Vous venez de faire votre shampoing avec un super produit solide dont on vous a dit du bien, et vous êtes ravi(e) d’avoir pu utiliser cette fois un produit naturel. Cependant… Quelque chose cloche. Vos cheveux sont lourds, comme aggloméré et vous avez encore la sensation qu’ils sont sales. Vous tentez un petit brossage et misère ! Votre brosse est pleine de résidus blancs grisâtres peu ragoûtants. Perplexe, vous décidez alors de passer un petit coup de séchoir ; résultat, vos cheveux sont collés à la racine et ont toujours l’air gras et cartonnés, tandis que vos pointes sont on ne peut plus sèches et rêches. Bingo, vous avez les cheveux poisseux !

 

Ce petit tableau aux allures de requiem pour votre tignasse ne donne guère envie de poursuivre l’utilisation du shampoing solide naturel. Pourtant, l’effet poisseux n’est pas forcément dû à un mauvais shampoing solide. Détaillons donc toutes les raisons possibles à un cheveu poisseux après l’utilisation d’un shampoing solide.



 

 


Les raisons d’un cheveu qui reste poisseux :



Il existe 4 grandes raisons à un cheveu poisseux. En premier lieu, il peut s’agir d’un problème de composition ; ensuite, une mauvaise utilisation du shampoing solide. Pour finir, on peut aussi miser sur un mauvais rinçage, ou bien sur la qualité de l’eau. Besoin de détails ? 4 petits tours d’horizon et puis s’en vont, c’est parti !

  • Un shampoing solide inadapté : la composition

Commençons par partir du principe que l’on vous a mal conseillé. Les mauvaises guidances, ça arrive, car tout le monde n’a pas la même nature de cheveux ni les mêmes renseignements. Je vous propose en premier lieu de vous pencher sur la composition de votre shampoing solide. Si vous avez l’étiquette sous la main, examinez-la attentivement. Si vous remarquez la présence de silicone, de parabène et surtout de sulfates… Mauvaise pioche. Le silicone fragilise le cheveu car il se glisse entre les écailles de la fibre capillaire lors du lavage, lorsque celle-ci s’ouvre sous l’effet de la chaleur de l’eau. Ne pouvant se refermer à cause de ces particules de silicone, les cheveux sont alourdis, et plus vite cassables. Le parabène agresse aussi le crâne chevelu, tout autant que les sulfates qui font office d’agents nettoyants. Consultez notre article sur les tensioactifs si vous voulez en savoir plus sur les sulfates !

Tout cela résulte en un déséquilibre du pH, un cheveu abîmé qui va produire du sébum très rapidement pour se protéger. Votre shampoing solide n’aura pas servi à grand-chose… Pour qu’il soit efficace, sa composition doit impérativement être naturelle pour éviter les mauvaises surprises. Notez aussi que le rhassoul ou le bicarbonate de soude utilisés de manière trop répétée peuvent aussi déséquilibrer le pH du cheveu.

  • Une mauvaise utilisation du shampoing solide

Parfois, les cheveux gras peuvent aussi résulter d’une mauvaise utilisation du shampoing solide. Deux possibilités : vous faîtes trop de shampoings. Certains parmi vous ont peut-être l’habitude d’effectuer deux shampoings d'affilée. Selon la nature de votre cheveu, cela peut l’abîmer inutilement ! Surtout si vous avez les cheveux secs ou très fins. Seconde possibilité : une saturation du cheveu due à trop de soins. Eh oui ! Parfois, le trop est l’ennemi du bien, comme le dit l’adage. A force de trop cumuler de résidus et d’actifs, le cheveu fatigue et les effets du shampoing solide naturel ne se font plus ressentir non pas parce qu’il n’est plus efficace, mais parce que votre cuir chevelu n’a plus la capacité d’en percevoir l’efficacité.

  • Un mauvais rinçage du shampoing solide

Le rinçage est tout aussi important que le lavage, bien que souvent oublié dans les modes d’emploi tant cela paraît évident. Or, un BON rinçage est essentiel ! L’eau trop chaude agresse les cheveux, tout comme l’eau froide avant le shampoing n’est pas efficace pour éliminer la première couche de saleté ; comme pour la vaisselle !

  • La qualité de l’eau : facteur ignoré mais important

Enfin et pas des moindres, la qualité de l’eau joue aussi sur la qualité de vos cheveux. Si elle contient trop de calcaire, cela va boucher les écailles de vos cheveux à la manière du calcaire dans les canalisations. Également, ils seront secs au niveau des pointes. Le shampoing solide ne pourra éliminer ce facteur négatif.


 

 


Que faire pour lutter au quotidien contre cet effet poisseux des cheveux ? Nos recommandations :



Tout d’abord, sans surprise : ne choisissez que des shampoings solides naturels ! Adieu aux composantes chimiques, fin de la discussion.

Dans le cas où vous feriez deux shampoings lors de votre lavage : pour ceux qui ont des cheveux secs, on oublie ! Idem pour les cheveux fins. EN revanche si vous avez des cheveux épais comme les cheveux asiatiques qui sont naturellement résistants, cela ne posera pas de problèmes. En cas de bain d’huile effectué auparavant, surtout à l’huile de ricin qui est très lourde et collante, deux shampoings peuvent aussi servir à éliminer le tout de votre cuir chevelu. Notez aussi que notre après-shampoing contient du SCI (tensioactif doux) en infime quantité, afin d’aider au lavage des masques : le tensioactif finit d’éliminer les saletés des cheveux poisseux tandis qu’il l’hydrate beaucoup.

 

Concernant le rinçage, privilégiez un mouillage à l’eau chaude/tiède puis un rinçage à l’eau froide. Petite astuce : ajouter du vinaigre de cidre lors du rinçage du shampoing solide, pour respecter le ph du cheveu, apporter de la brillance, refermer les écailles et combattre le calcaire qui assèche les cheveux. Une cuillère à soupe dans un verre d’eau suffit ! Si vous n’avez pas de vinaigre chez vous à portée de main, essayez avec du citron. Attention cependant à l’effet éclaircissant si vous allez au soleil lors du séchage ! Un citron pour une bouteille d’eau suffit en termes de quantité. N’hésitez pas à tenter aussi une approche moins connue à base de décoction de plantes (bardane par exemple) : une dosette d’infusion de thé et vous voilà parti pour lutter contre la chute de cheveux et les adoucir !

Enfin, le calcaire peut être éliminé grâce aux filtres à installer sur des pommeaux de douche. On en trouve aujourd’hui très facilement, aussi bien sur internet qu’en magasin. Vos cheveux seront plus doux !




Je souhaite faire ma transition vers le shampoing solide : quels avantages à le faire ?



La transition vers le shampoing solide n’est pas évidente pour tout le monde, mais le pari en vaut la chandelle ! Voici les trois avantages principaux du passage au naturel :

  • L’espacement des shampoings : moins de produits utilisés, moins de temps dans la salle de bain, moins d’argent dépensé !
  • La fibre naturelle retrouvée : vos cheveux retrouvent leur état d’origine, boucles définies, fibre souple… Un bonheur à la vue comme au toucher !
  • Des cheveux en meilleure santé : plus forts, plus brillants et plus légers.



Comment faire cette fameuse transition au shampoing solide naturel ?



Si passer au solide vous angoisse encore et que vous fuyez les cheveux poisseux comme la peste, voici les tips à appliquer pour les bouter hors de votre vie le plus vite possible.

Programme solide à la Jeanne d’Arc, voici nos bons tips :

  • Bien choisir son shampoing solide naturel : sans SLS (sodium lauryl sulfate/sodium laureth sulfate) ou sans ALS (Ammonium lauryl sulfate), mais plutôt du SCI (Sodium Cocoyle Isethionate). Avec un taux de moins de 50% dans votre shampoing, il n’y aura aucun risque d’agresser vos cheveux. C’est le cas de nos shampoings solides naturels Les Panacées, un petit cocktail de mousse et de douceur pour vos cheveux !
  • Alterner l’utilisation de votre shampoing solide avec un shampoing liquide doux naturel pour éviter aux cheveux de trop s’habituer au même produit et que les effets s’estompent. Ce conseil est à prendre pour tous les produits cosmétiques, notamment pour les produits visage !
  • Brosser les cheveux matin ET soir afin que le sébum vienne hydrater les pointes plutôt que d’encombrer les racines uniquement.
  • Effectuer une clarification : il s’agit d’un gommage très en profondeur à base de shampoing solide et de bicarbonate pour aider à la détoxification du cheveu et éviter l’effet poisseux. Très important de commencer par cette étape avant toute autre lors de votre transition ! Cela va aérer et nettoyer vos cheveux poisseux, afin qu’il puisse mieux recevoir les bienfaits du shampoing naturel. N’effectuez cependant ce stratagème qu’en début de cure ou en cas de récidive d’effet poisseux après une longue période d’essai.
  • Séchez correctement votre shampoing à chaque utilisation : une astuce pour ne pas le voir fondre sous vos yeux (voir notre article sur la conservation de vos produits solides). Vous ne pourrez pas espacer vos shampoings dans l’immédiat, le temps que le produit puisse faire preuve de sa pleine efficacité sur votre tignasse. Quitte à utiliser souvent votre shampoing solide, autant le préserver et le mettre dans sa boîte en liège ou sur son porte-savon !
  • Pensez à changer régulièrement votre taie d’oreiller et vos serviettes de bain ! Favoriser les taies en satin et les serviettes éponge en microfibres.


 


Combien de temps pour effectuer ma transition au shampoing solide naturel ?



Cela dépend de votre nature de cheveux initiale… Comme mentionné auparavant, vos cheveux peuvent être soit poisseux, soit secs avec parfois des infections, soit même les deux tour à tour. L’enfer ! Cela peut durer quelques semaines, mais pour la plupart des gens, cela dure environ un mois si la transition est faite correctement. Si vous appliquez toutes les techniques citées ci-dessus, cela devrait bien se passer. Généralement, les retours sur l'efficacité de la transition proviennent de l’utilisation de produits inadaptés. 

Prenez cependant garde à bien tester un produit sur la longueur avant d’y renoncer ! Les cheveux fonctionnent comme la peau : il leur faut un temps d’adaptation à chaque produit. Soyez patients, et renseignez-vous sur la composition pour voir si elle correspond à vos besoins.

 



Et si j’ai toujours l’effet poisseux malgré les conseils et produits adaptés ?



Alors là, ce n’est pas de chance. Mais ne désespérez pas ! Essayer d’utiliser de temps à autre un shampoing sec avec des poudres naturelles (voir une recette ici).

Possiblement, quelque chose ne va pas dans votre routine, inévitablement… Consultez cet article pour comprendre les spécificités de chaque problème : racines grasses et pointes sèches, poussière et résidus sur la brosse, cuir chevelu irrité.

 


Adieu, les cheveux poisseux ? 



Prendre soin de ses cheveux, c’est aussi adopter de bonnes habitudes de vie. Voici pour conclure ce petit article une vidéo qui pourra vous aider concernant les meilleurs aliments à consommer pour prendre soin de vos cheveux.

 

Continue reading

PEAUX MATURES OU SECHES :  LES BIENFAITS DE L’HUILE SECHE PEAUX MATURES OU SECHES :  LES BIENFAITS DE L’HUILE SECHE

PEAUX MATURES OU SECHES : LES BIENFAITS DE L’HUILE SECHE

L’huile sèche pour peaux matures ou sèches est-elle adaptée ? Le mot “sèche” peut interroger ou m...
Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques

Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques

L’été arrive, les beaux jours aussi ! Il s’agit donc de bronzer, et de prolonger son teint hâlé l...
Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel

Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel

Ete chaud, senteurs estivales, cheveux au vent et sel sur la peau… Un bien joli tableau, quand vo...