Passé

Votre Panier

Votre panier est actuellement vide.
Cliquez ici pour continuer vos achats.
Livraison Offerte en France métropolitaine dès 35 euros d'achat
Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques

Comment préserver son bronzage plus longtemps après les vacances ? Astuces, bons produits et bonnes pratiques

L’été arrive, les beaux jours aussi ! Il s’agit donc de bronzer, et de prolonger son teint hâlé le plus longtemps possible, pendant et après les vacances… Besoin d’astuces et de connaître les bons produits pour conserver son bronzage ? 1, 2, 3, Soleil ! Ne bougez plus, on en parle avec vous dans cet article.




Le bronzage : mais qu’est-ce qui fait que je bronze, au fait ?

 

Le bronzage résulte d’une réaction de la peau à l’exposition aux rayons ultraviolets (UV pour les intimes), que ceux-ci soient naturels (soleil) ou artificiels (en institut de bronzage). La peau produit une quantité plus grande de mélanine dans le corps afin de pouvoir absorber les rayons UV et ainsi protéger la peau de l’exposition. Petit point culture : la mélanine est le pigment qui colore la peau, mais pas seulement ! L’iris et les cheveux sont aussi pigmentés à la mélanine.

Ainsi, ce pigment produit en plus grande quantité colore la peau d’un hâle pour les uns blond, d’autres caramel voire carrément brun pour certains.




Quels sont les bienfaits du bronzage et du soleil pour le corps ?

 

Je dis “les bienfaits” du bronzage, mais il n’y en a une réalité qu’un, plus qu’évident : le bronzage rend la peau dorée et plus lumineuse. Point final. Le bronzage est donc surtout esthétique au-delà de sa fonction protectrice de la peau… Tant qu’il est progressif et n'apparaît pas après des coups de soleil rouge écrevisse que les impatient(e)s se tardent d’avoir pour “accélérer” le processus. 



Comment accélérer le bronzage et le préserver pendant les vacances ?

 

Vous voulez bronzer vite ? On vous comprend. Pour avoir personnellement la peau très blanche et qui bronze plutôt lentement, c’est un sujet qui m’a longtemps hantée et sur lesquels j’ai lu et relu beaucoup de conseils et astuces… Pas toujours terribles, et me voilà qui ressemblait soit à un homard, soit à un panneau solaire qui brille de mille feux sur la plage.

 

Ce qu’il y a de bien dans la routine de prise de bronzage et d’entretien du bronzage, c’est qu’il s’agit des mêmes étapes à appliquer :



  • Commencer avec les compléments : l’alimentation aide beaucoup à prendre un hâle rapidement. Des gélules existent, mais vous pouvez aussi cuisiner tous les jours des aliments riches en bêtacarotènes ou boire des jus maisons pleins d’actifs. Pour en savoir plus, consultez la section alimentation plus bas dans cet article.


  • S’hydrater : s’il y avait un point plus important que les autres, c’est bien celui-ci. L’hydratation, c’est le BA-BA du soin de la peau et du corps en général, mais d’autant plus l’été lorsque la peau est exposée au soleil. Hydrater sa peau avec les bons produits permet d’éviter l’assèchement de la couche supérieure de l’épiderme. Matin et soir, appliquez votre soin hydratant favori, à moins que celui-ci ne soit une crème épaisse. L’été, avec les grosses chaleurs de plus en plus récurrentes, la peau a besoin de respirer. Une crème lourde et trop riche risque de l’étouffer et de trop boucher les pores. Misez plutôt sur une crème légère riche en eau, à base d’aloe vera par exemple, et riche en anti-oxydants. Ou bien prenez de l’aloe vera tout court ! C’est un parfait antioxydant, anti-âge et hydratant ; composé à 95% d’eau, il nourrit l’épiderme et ralentit le vieillissement de la peau qui peut être accéléré fortement par l’exposition au soleil. Après incorporation, vous pouvez finir de nourrir votre peau avec une huile sèche parfumée multi-usages, qui viendra protéger la peau, l’enrichir des bienfaits de ses huiles végétales, et retenir l’hydratation apportée par votre soin hydratant. Idéalement, si elle est enrichie en vitamine E comme actif antiradicalaire, comme l’est notre huile sèche Les Panacées, c’est encore mieux ! Pour les zones les plus rêches, un baume hydratant solide peut être utilisé quand la peau est encore humide ; je pense notamment aux coudes, aux genoux, aux pieds et aux mains.

 


  • Se protéger : je dois l’avouer, ce conseil est ex-aequo avec le précédent. Même si ça ne vous fait pas plaisir de vous tartiner de crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade, c’est pourtant nécessaire. Et ce même si votre peau bronze rapidement ! Cela n’a rien avoir, en réalité. La peau a besoin d’être protégée des rayons UV, dangereux pour la santé d’une part, et qui vieillissent prématurément celle-ci d’autre part. On dit non aux cancers de la peau, et oui à une odeur madeleine de Proust sur la peau. Et si l’odeur vous dérange, vous pouvez toujours rajouter de l’huile sèche sur la peau après incorporation pour sentir bon et avoir une peau toute satinée qui fera pâlir d’envie les plus bronzés des voisins de serviettes. Sachez que selon des études, protéger sa peau accélère réellement le bronzage, et le maintient plus longtemps car celui-ci est plus profond. Dernier point : indice 30 minimum ! Et sans râler, votre peau vous dira merci. 



  • S’exposer aux bons moments de la journée : on évite de s’exposer entre 13h et 16h. Les rayons UV du soleil sont trop intenses et néfastes pour la peau. Cela ne vous empêchera pas de prendre des couleurs… Il faut juste se lever un peu plus tôt pour profiter de la plage davantage le matin, avant de revenir après la pause-café pour une longue soirée pizza/gelato les pieds dans le sable et la mer à perte de vue.


  • En cas de coups de soleil : si vous êtes un mauvais élève ou un peu étourdi, ne vous exposez plus pendant deux ou trois jours, le temps que les coups de soleil partent correctement et laissent place au bronzage. Laissez votre peau se réparer, votre hâle n’est pas à deux jours près ! Et comme on dit à la plage des Catalans de Marseille, “Si vous êtes rouge comme une écrevisse, ce soir, c’est Biafine !”. On y met donc l’accent et le cœur, parce que prendre soin de sa peau c’est important et ne devrait pas être vue comme une corvée anti-bronzette. Si le coup de soleil est très léger, appliquer de l’huile sèche, et en une nuit le coup de soleil peut se transformer selon votre type de peau. L’eau froide calme aussi les brûlures, n’hésitez pas sous la douche. Pour le reste c’est l’hydratation qui aidera à éliminer la peau qui pèle rapidement.


 

  • Sous la douche : le mot magique, gommage ! Contrairement à la croyance collective, il n’élimine absolument pas le bronzage, mais vient justement le faciliter. En éliminant les cellules mortes et les squames, la peau peut révéler son éclat, plus de lumière et de netteté. L’argile est un exfoliant naturel parfait pour le corps et le visage (DIY ici pour réaliser votre gommage). Vous pouvez par exemple essayer le rhassoul ; celui-ci peut d’ailleurs aussi servir de shampoing sec ou de shampoing mélangé à de l’eau et d’autres poudres végétales. En revanche, si vous utilisez de l’autobronzant en crème ou en mousse, il va partir avec le gommage… On évite enfin les douches ou bains chauds. Avis aux amoureux de jacuzzi : en plus de ne pas être très écologique, ce bain bouillonnant va vous assécher la peau plus qu’autre chose. On favorise une douche tiède/froide qui va repulper la peau et la revitaliser, alliée à un savon doux pour le corps qui respecte la peau agressée de maintes manières en saison estivale.

 

Pas de “seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” ici : tous les conseils donnés sont essentiels à une routine bronzage saine et sans danger.



Comment prendre soin de son bronzage après exposition au soleil ?

 

Nous avons un article dédié à ce sujet ! Consultez-le pour plus de précisions et découvrez notre routine Les Panacées après-soleil, pour une peau et des cheveux au meilleur de leur forme tout au long de l’été !



Combien de temps le bronzage peut-il durer après l’été ?

 

La question fatidique… Peut-être avez-vous déjà observé votre peau pour comprendre combien de temps vous pouviez espérer conserver un semblant de bronzage et de bonne mine post vacances dans le sud de la France. Réponse : entre 2 et 4 semaines après exposition régulière au soleil. Pour les plus chanceux, cela peut donc durer jusque fin septembre, voire mi-octobre si vous faîtes parti(e) des veinards qui habitent dans une région ensoleillée.




Quels soins alimentation pour l’entretien du bronzage ?

 

L’alimentation est une véritable clé pour bronzer vite et bronzer bien. Le bêta carotène, pigment photosynthétique, est naturellement contenu dans bien des aliments. Précurseur de la vitamine A, il donne bonne mine, un hâle lumineux et naturel. Il stimule la production de mélanine et apporte également les anti-oxydants nécessaires à la lutte contre les radicaux libres.

On en trouve dans :

  • Les carottes (vous l’aviez compris)
  • Les tomates
  • Les melons
  • Les abricots
  • Les brugnons
  • La pastèque
  • La patate douce

 

En cure pré-bronzage, tout au long de l’été ou après la saison estivale, ces fruits et légumes sont riches en bêta-carotènes. Le jus de carotte pur, dosé un verre par jour pendant un mois, est aussi un moyen de préparer sa peau au soleil, si vous voulez manger uniquement de saison et surtout varié. Vous pouvez trouver ce jus facilement en magasin bio.

 

L’huile de colza et l’huile de coco, riches en oméga 3, sont aussi de bons alliés. Pour faciliter l’absorption de leurs actifs naturels, consommez les avec des produits faibles en matières grasses.

 

La prise de compléments sous forme de gélules existe aussi, mais c’est comme la prise de vitamines ; vous n’absorbez que très peu d’actifs en réalité ! Privilégiez donc le naturel. Cependant, la spiruline est assez efficace pour booster l’effet bonne mine. Si vous prenez une cure d’actifs bronzante, continuez tout l’été et le mois suivant pour garder un joli hâle naturel pour préserver les bénéfices pour votre peau et retarder le retour à la peau claire.

 

Autre chose : buvez. L’hydratation se fait aussi de l’intérieur, et la déshydratation est plus intense l’été.


 

 

Et si je ne bronze pas ? Ou peu ?

 

Primo, sachez que ce n’est pas grave. La beauté ne se définit pas qu’à un hâle deux ou trois mois dans l’année. Fini les complexes !

 

Cependant, si vous y tenez, l’autobronzant est un bon moyen de pallier une peau claire et sensible. Un autobronzant naturel est recommandé, il en existe aujourd’hui de très naturels, comme les formules amazones pour les amateurs de DIY, ou d’autres déjà produits comme Mimitika.

D’ailleurs, même pour ceux qui bronzent plus facilement, un petit coup d’autobronzant ou d’huile de carotte dans la crème de nuit, et hop, effet bonne mine accentué le lendemain !

 

Autre point : le maquillage. Un peu de bronzeur, de highlighter, de blush crème, et à vous le teint glowy ! Un petit pop de couleur avec un rouge à lèvres et du vernis apportera aussi du peps à votre look et illuminera le teint.

 

Dernier conseil et pas des moindres, le blanc fait ressortir le teint ! Pour les plus bronzé(e)s, le blanc pur ou les couleurs pastelles sont la meilleure option, tandis que le blanc cassé est plus agréable à l’œil pour les personnes à la peau naturellement plus claire, tout comme les couleurs vives !



Peau lumineuse tout l’été : le pied ?

 

D’accord, mais en douceur ! Rien n’est pressé ; vivez votre bronzage à l’italienne, tout en farniente. Protégez-vous, hydratez-vous, gommez-vous, et le tour est joué pour plusieurs mois avec une jolie peau saine et hâlée ! 








Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel
il y a 3 jours

Routine après-soleil : protéger et réparer sa peau sensible et ses cheveux au naturel

Ete chaud, senteurs estivales, cheveux au vent et sel sur la peau… Un bien joli tableau, quand vo...
Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ? Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ?
il y a 3 jours

Shampoing solide et cheveux poisseux : quelles solutions ?

Les cheveux peuvent être détériorés comme la peau : poisseux, desséchés, effet cartonné et mèches...