Passé

Votre Panier

Votre panier est actuellement vide.
Cliquez ici pour continuer vos achats.
TÉMOIGNAGE OCTOBRE ROSE - SÉVERINE

TÉMOIGNAGE OCTOBRE ROSE - SÉVERINE

Propos recueillis le 14/10/20

À l’occasion d’Octobre Rose 2020, nous avons recueilli le témoignage d’une de nos clientes très touchées par cette initiative, Séverine, une ancienne employée de banque en rémission d’un cancer du sein. 

Dans ce portrait, elle nous parle de son rapport à la féminité pendant la maladie, de ses rituels de soin et de ses nouvelles habitudes notamment avec la découverte du shampoing solide.

Son histoire

Tout a débuté à l’été 2018, j’ai ressenti une énorme fatigue pendant tout l’été. En septembre 2018, on m’annonce un cancer du sein en stade 3-4. Puis, ont suivi 2 opérations : l’ablation des tumeurs et l’enlèvement de la chaîne ganglionnaire puis des séances de chimiothérapie et de radiothérapie. Deux ans plus tard, je suis en rémission mais je dois prendre des cachets d’hormonothérapie pendant 7 ans par prévention.

 

La maladie a-t-elle changé votre regard et votre rapport à la féminité ?

Oui, évidemment car pendant la chimiothérapie, on perd ses cheveux et ses cheveux, c’est sa féminité. Je me suis mise à porter des perruques. J’en ai acheté 1, 2 puis 3 mais aucune ne me convenait. Et pour pallier ce manque de féminité, je me suis mise à porter beaucoup plus de robes et à me maquiller plus aussi. Je me mettais toujours du rouge à lèvres, toujours !

Puis, je me suis fait tatouer les sourcils que j’avais perdu aussi. J’ai essayé de compenser la perte de mes cheveux. J’avais besoin de me sentir belle, même sans la moitié de mes cheveux, et j’ai réussi à ressentir cela.

Avez-vous dû changer vos habitudes de soin pendant et après la maladie ?

Je me suis réfugiée dans les sports doux. Depuis la chimio, je suis beaucoup plus fatiguée qu’avant. Je me suis mise au pilate et au yoga.Ce sont des sports dont j’ai pu bénéficier grâce à la Ligue contre le Cancer du Sein. Ça m'a fait énormément de bien de travailler ma respiration et de faire des gestes doux pour mon corps. Ça fait un an et demi que j’en fais et ça me fait énormément de bien.

Avez-vous des rituels de soin transmis par votre famille ? 

J’ai le rituel des savons solides transmis par ma maman et qu’on a depuis des générations dans ma famille. D’ailleurs, elle demande toujours à son petit-fils d’aller lui acheter des vrais savons de Marseille !

Qu’avez-vous pensé de votre expérience avec le shampoing solide avec Les Panacées ? 

Quand mes cheveux ont repoussé, j’avais besoin d’utiliser un shampoing très doux et naturel et j’ai trouvé le shampoing solide Les Panacées qui est doux, qui n’agresse pas le cuir chevelu et qui lave bien les cheveux. C’était parfait ! 

C’était la première fois que j’utilisais un shampoing solide, j’étais très surprise au départ car je n’utilisais que des shampoings liquides. J’ai complètement adhéré au shampoing solide depuis.

Merci beaucoup Séverine !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

AROMATHÉRAPIE VS AROMACHOLOGIE

AROMATHÉRAPIE VS AROMACHOLOGIE

Savez-vous faire la différence entre ces deux termes?

A l'ombre des cyprès

A l'ombre des cyprès

A l'ombre des cyprès 

Découvrez l'univers de notre gamme A l'ombre des cyprès. 

AROMATHÉRAPIE VS AROMACHOLOGIE

AROMATHÉRAPIE VS AROMACHOLOGIE

Savez-vous faire la différence entre ces deux termes?